La castration du chat

Pourquoi castrer son chat ?

En dehors du strict contrôle de la reproduction des chats, la castration du chat mâle a pour but d’éliminer les comportements gênants ou dangereux qui sont :

  • le marquage du territoire : des jets d’urine très odorante sont projetés un peu partout, chez les chats d’appartement mais aussi chez ceux qui ont accès à l’extérieur.
  • les fugues : à certaines périodes de l’année, le chat peut partir plusieurs jours à la recherche des femelles et s’expose entre autres aux accidents de la circulation.
  • les bagarres : les confrontations entre mâles au moment des chaleurs sont autant d’occasion de développer des abcès mais aussi de contracter les virus FeLV et FIV.

Ces comportements disparaissent chez la quasi-totalité des chats castrés en quelques semaines. Seuls peuvent alors persister un marquage ou une défense du territoire en cas de cohabitation avec d’autres chats.

A quel âge castrer son chat ?

La castration du chat se déroule communément à partir de 5 à 6 mois d’âge, même si des castrations plus précoces sont maintenant possibles (pratiquées fréquemment aux USA) dès l’âge de 2 mois.

Il n’existe pas d’âge limite et la castration produit ses effets sur les comportements indésirables quel que soit le moment où elle est réalisée.

Déroulement de l’intervention :

Dans la mesure du possible, il est souhaitable de programmer une visite préalable pour vérifier que le chat ne présente pas de contre-indication à l’intervention (il existe chez le chat par exemple des malformations cardiaques fort heureusement très rares) et que les 2 testicules sont bien en place dans les bourses. En cas de monorchidie (un des 2 testicules en position anormale sous la peau ou plus encore à l’intérieur de l’abdomen), l’opération sera plus importante.

Si une autre intervention telle qu’un tatouage, l’implantation d’une puce électronique, une coupe de griffes … est envisagée, profitez du jour de la castration pour le réaliser avec une seule anesthésie.

Les castrations de chat ne sont effectuées que sur prise de rendez-vous préalable. Une diète sera respectée à partir de la veille au soir pour éviter tout vomissement en cours d’anesthésie : le dernier repas sera servi vers 19h-20h et l’eau de boisson sera retirée au coucher. Le chat sera déposé le matin à 8h30 à la clinique, dans un panier de transport de préférence rigide.
Un examen clinique comprenant une auscultation cardiaque est effectué par le vétérinaire qui administre alors une injection de tranquillisant. Une fois le chat endormi, la zone opératoire est tondue puis désinfectée et l’intervention (d’une durée de 10 minutes environ) est alors réalisée, suivie d’une injection antibiotique et d’une injection anti-douleur actives pendant 48h.
Votre chat se réveille alors tranquillement dans son box, sous la surveillance de notre équipe. Il pourra regagner votre domicile dès le milieu de l’après-midi.

Les suites opératoires :

Aucun traitement ou soin post-opératoire ne sont nécessaire à la suite de la castration. Votre chat pourra boire de l’eau dès le retour à la maison et se réalimenter progressivement dès le soir 20 h s’il réclame. Le maintien à l’intérieur pendant les 48 heures qui suivent l’intervention est une précaution indispensable pour éviter tout problème.

Les chats castrés ont tendance à devenir plus casaniers et leur métabolisme va se modifier : il faudra en tenir compte dans son régime alimentaire et surveiller son poids par des pesées régulières. Un sachet de croquettes spécifiques, formulées pour prévenir la prise de poids ainsi que le développement de calculs urinaires, vous sera remis par la clinique vétérinaire grâce à notre partenaire Royal-Canin.